Infos !
Le Comité Régional

Fermer Le Comité

Fermer L'Equipe Technique Régionale

Fermer Les Matériels

Fermer Les Clubs

Fermer Voler

Prestations

Fermer Tarifs

Fermer calendrier

Calendrier et Agenda
Pour nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
13 Abonnés
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
Visites

 184510 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Voler - Le Décollages
 

Décollage : Pour atteindre les courants porteurs, le planeur a besoin d'une aide extérieure qui le propulse en l'air.

Trois moyens s’offrent aux pilotes :

Le treuil enroule un câble relié au planeur et le hisse au-dessus de son aérodrome de départ à la manière d'un cerf-volant. Le planeur se largue à une altitude de 400 ou 500 mètres. Cette technique spectaculaire a fait ses preuves : très sûre, elle a aussi l'avantage d'être économique.

D6_Treuiltwin.jpg

L’avion-remorqueur livre l'ascendance au vélivole sur un plateau ! Accroché au câble de 70m derrière l'avion, le planeur est remorqué jusqu'aux courants ascendants les plus favorables. Cette technique, confortable est la plus utilisée en France malgré son prix.

photo_02.jpg
 


Le décollage autonome est réservé aux planeurs équipés d’un moteur. Soit le moteur est fixe, ce qui occasionne quelques sacrifices sur l'autel des performances, le planeur présente alors une ligne moins aérodynamique. Soit le dispositif est rétractable pour conserver une ligne épurée.

 

 

 

P1090237.jpg


Date de création : 03/11/2009 @ 12:02
Dernière modification : 04/11/2009 @ 10:29
Catégorie : Voler
Page lue 4145 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^